Mystérieuse inspiration

Cela fait quelques temps que je ne suis pas passée par ici… Je pourrais bien entendu vous énumérer les nombreuses excuses qui peuvent expliquer cela, mais je ne le ferai pas. D’abord, parce que je n’aime pas les excuses. Et ensuite, parce qu’aucune n’est vraiment valable.

On ne peut guère dire que l’inspiration me manque : le tome 3 du Carnaval de Printemps est écrit et entre les mains de Feg, qui nous concocte des illustrations sublimes dont lui seul a le secret, et j’ai commencé un deuxième projet passionnant destiné aux jeunes ados. Cette nouvelle histoire m’enchante à tous les points de vue et cela fait plusieurs mois que j’ai l’impression de vivre avec ces nouveaux personnages que j’ai tellement hâte de vous présenter.

Hâte et peur, en même temps, à vrai dire… Peur que vous ne les aimiez pas, que l’histoire ne vous semble pas intéressante, que vous ne la trouviez pas assez bien écrite… Stoppons là l’énumération de tout ce que me susurre cette petite voix désagréable, qui s’engouffre dans la moindre de mes failles !

Parce que, bizarrement, cette nuit, alors que j’aurais dû me trouver blottie confortablement dans les bras de Morphée, je me suis retrouvée assise dans mon lit, un crayon et un calepin à la main, le cerveau bouillonnant d’idées incroyables que je notais fiévreusement, de peur qu’elles n’aient disparu au petit matin. L’une de ces idées m’a semblé farfelue et en même temps si simple que je m’étonne de ne pas l’avoir déjà mise en pratique !

Et si je n’attendais pas d’avoir terminé mon histoire pour vous la présenter ? Et si, ici même, sur mon site, je vous proposais de découvrir un chapitre par semaine, au fur et à mesure que je déroule mon intrigue ?

Et bien, c’est entendu (on disait que vous aviez dit oui, évidemment lol) ! Je me mets de ce pas au travail pour mettre en ligne le prologue très prochainement ! Et je serais ravie d’avoir vos avis et commentaires sur le sujet !

PS : et je vous parlerai plus tard de la deuxième idée incroyable de cette nuit et du roman (pour adultes, cette fois) qui est déjà en pleine construction dans un coin de ma tête 😉 !

Image parArek Socha de Pixabay

Mon chat a une amoureuse !

En ce jour de Saint-Valentin, il faut que je me rende à l’évidence : mon chat a une amoureuse ! Et ça fait quelques temps que ça dure ! Tous les soirs, depuis plusieurs semaines, elle attend à la porte menant au jardin que Monsieur daigne sortir pour la nuit. Et dès qu’il pose une patte dehors, et vas-y que je me frotte, que je lui fais des mamours ! Non mais !

J’ai d’abord été choquée ! Une amoureuse ?! A son âge ?! Puis, presque aussitôt, j’ai réalisé que c’était mon chat, pas mon fils et qu’il avait 14 ans, ce qui, en âge humain, fait qu’il pourrait presque être mon grand-père… Alors s’il a envie de se laisser papouiller par une jolie minette, après tout, autant qu’il en profite ! Mon côté pratique reprenant vite le dessus, j’ai ensuite pensé avec soulagement qu’avec lui, pas de risque de se retrouver d’ici quelques temps avec une portée de mignonnes petites boules de poils, dont je ne saurais que faire… Restons zen, donc !

En plus, il faut bien dire qu’elle est à croquer, cette demoiselle ! Son pelage noir et soyeux est parsemé çà et là de tâches blanches qui lui font comme de jolis gants au bout des pattes. Et lorsqu’elle me regarde avec ses grands yeux tout ronds, je ne peux pas m’empêcher de lui servir une petite assiette de croquettes qu’elle dévore goulûment en ronronnant doucement. En l’observant, je m’interroge : D’où vient-elle ? Et pourquoi ne la voit-on qu’à la nuit tombée ? Alors, mon imagination {fertile, vous vous en doutez} s’emballe : peut-être que ce n’est pas un vrai chat, mais une créature magique venue d’une contrée lointaine, qui n’apparaît que la nuit et a choisi mon chat pour compagnon ?…

La vérité est sans doute moins romanesque, mais en attendant, chaque soir, la petite assiette de croquettes est prête pour l’accueillir comme il se doit.

Salon du Livre de Noël de Saint-Quentin 2018

Salon du Livre de Noël de Saint-Quentin 2018

Il y a des après-midis qui passent en un éclair et c’est exactement le cas de celui que j’ai passé ce dimanche 2 décembre, au Salon du Livre de Noël de Saint-Quentin (02).

Un décor féerique, une organisation menée d’une main de maître par la Mairie de Saint-Quentin et les librairies Rédic et Cognet, des visiteurs venus en nombre malgré le temps peu engageant… J’ai vraiment été ravie de prendre part à cet événement !

Comme le monde est petit, j’y ai retrouvé de vieilles connaissances comme Yannick AR Fradin, romancier et nouvelliste de l’imaginaire spécialisé dans l’univers médiéval fantastique et ancien camarade de fac d’anglais, et Anne-Sophie Boitel, venue présenter les 2 tomes de sa série fantastique Aercanthia.

J’ai également eu le plaisir de croiser la route d’autres écrivains passionnants, comme Sophie Astrabie, auteure du « Pacte d’Avril » et amatrice de bonbons 🙂 , ou encore Valérie Dumange auteure de « 21, Elles et Moi », un recueil de portraits de femmes chefs d’entreprise ou cadres Saint-Quentinoises.

Et bien sûr, j’ai été enchantée d’y rencontrer des profs de français passionnées par leur travail, des mamies venues chercher de la lecture à partager avec leurs petits-enfants, des enfants attirés par la couverture acidulée de mon livre…

Grâce à vous tous, j’ai passé un très bel après-midi ! Merciiii !